Le sirop d’érable

Saviez vous que le Québec est le plus gros producteur de sirop d’érable au monde?

Ça veut dire que c’est au Québec qu’on fabrique le plus de sirop d’érable.

7 bouteilles de sirop d’érable sur 10 viennent du Québec.

Les autres bouteilles viennent du reste du Canada et des États-Unis.

 

 

Ce sont aussi les Québécois les plus gros mangeurs de sirop d’érable.

Après les Québécois, les plus gros mangeurs sont les Américains, les Canadiens et les Japonnais.

Dans le monde, environ 70 millions de kilos de sirop d’érable sont mangés chaque année.

Ça fait beaucoup de sucre!

 

 

Les Érables

On appelle quelqu’un qui fait du sirop d’érable un producteur acéricole.

On les appelles aussi des acériculteurs.

Acéricole, ça veut dire qui travaille dans une érablière.

L’érablière, c’est l’endroit où sont les érables.

Le but de ce travail est de récolter l’eau d’érable.

L’eau d’érable, c’est un liquide qui ressemble à la sève.

La sève, c’est ce qui coule des arbres.

C’est avec ça qu’on fait du sirop ou de la tire d’érable.

 

 

Le sirop

Pour faire le sirop, on doit collecter l’eau d’érable.

Il faut le faire à la fin de l’hiver ou au début du printemps.

On appelle cette période le temps des sucres.

C’est de la mi-mars à la fin avril.

Pour faire le sirop, il faut faire bouillir l’eau d’érable.

Pour que l’eau puisse s’évaporer.

Et qu’il ne reste que la partie sucrée de l’eau d’érable.

C’est ça qui donne le sirop d’érable.

Il y a d’autres petites choses à faire.

Mais ce sont les étapes principales.

 

 

Un peu d’Histoire

On parle du sirop d’érable dans plusieurs légendes autochtones.

L’eau d’érable était considérée comme une de bonne source d’énergie.

Et pouvait être utilisée pour cuisiner.

Avec l’arrivée des colons d’Europe, c’est devenu quelque chose d’encore plus important.

N’oublions pas que ce sont les Autochtones qui ont montré aux colons comment utiliser l’eau d’érable.

 

 

Avec le temps, on a produit de plus en plus de sirop.

Et de nos jours, on peut en acheter à l’épicerie.

Et surtout en manger à la cabane à sucre!

 

 

Voici les étapes à suivre : Consignes sur les Érables

Voici le questionnaire à remplir : Le sirop d’érable